chronique

Voilà bien longtemps qu’il sévit. C’est peut être parce qu’il a subsisté à tous les désastres et qu’il est insensible à la conjoncture et que le creux de la vague ne le touche pas. Chez lui le temps est invariable. Il n’y a ni surélévation ni lassitude...

Lire la suite
Tag(s) : #CHRONIQUE