KREMLIN REPOND A BIDEN

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré: "Biden a pratiquement dit que les négociations ne seraient possibles qu'après le départ de Poutine d'Ukraine", ce que "Moscou rejette clairement".Il a souligné que "l'opération militaire se poursuit", selon ce qui a été rapporté par l'agence "Agence France Presse". Peskov a souligné, selon "Reuters", que le refus des États-Unis de reconnaître les terres annexées par la Russie à l'Ukraine entrave un éventuel règlement. Cependant, le porte-parole présidentiel russe a confirmé que Poutine "a toujours été et reste ouvert aux négociations afin de garantir nos intérêts".  Et Biden avait annoncé, jeudi, lors d'une conférence de presse avec son homologue français, Emmanuel Macron, à la Maison Blanche, qu'il n'envisageait pas de contacter Poutine. Mais il a confirmé qu'il était prêt à lui parler s'il manifestait un intérêt à mettre fin à la guerre en Ukraine, et après avoir consulté les membres de l'OTAN.

Tag(s) : #MONDE
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :